Lancement de l'Année internationale des personnes d'ascendance africaine

10 décembre 2010 – A l'occasion du lancement de l'Année internationale des personnes d'ascendance africaine, le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a souligné vendredi que l'objectif était de « renforcer l'engagement politique pour éliminer la discrimination contre les personnes d'ascendance africaine, de promouvoir également une plus grande prise de conscience ».

« Nous devons nous rappeler que les personnes d'ascendance africaine sont parmi les plus touchées par le racisme. Trop souvent, elles sont confrontées au déni de leurs droits fondamentaux tels que l'accès aux services de santé de qualité et l'éducation », a poursuivi le chef de l'ONU, qui a souligné que « ces injustices fondamentales » avaient « une histoire longue et terrible ».

Ban Ki-moon a rappelé que la communauté internationale avait reconnu que la traite transatlantique des esclaves avait été « une tragédie épouvantable, non seulement en raison de sa barbarie, mais aussi en raison de son ampleur, de son organisation et de la négation de l'humanité des victimes ».

« Les Africains et personnes d'ascendance africaine continuent de souffrir des conséquences de ces actes », a-t-il noté.

Il a rappelé aussi la Déclaration de Durban, adoptée en 2001 dans la ville sud-africaine du même nom, au terme d'une Conférence mondiale contre le racisme, la discrimination raciale, la xénophobie et l'intolérance, et qui « invite les gouvernements à assurer la pleine intégration des personnes d'ascendance africaine dans la vie sociale, économique et politique, et de faciliter leur pleine participation à tous les niveaux de prise de décisions ».

« La communauté internationale ne peut accepter que des communautés entières soient marginalisées en raison de la couleur de leur peau », a-t-il encore insisté, citant aussi la Déclaration universelle des droits de l'homme, qui affirme que « tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits ».

« Si nous voulons que ces mots deviennent une réalité, nous devons éradiquer le racisme une fois pour toutes », a ajouté le Secrétaire général, avant de conclure en appelant le monde entier à intensifier « les efforts pour veiller à ce que toutes les personnes d'ascendance africaine puissent jouir pleinement de tous leurs droits ».

Le 18 décembre 2009, l'Assemblée générale de l'ONU a proclamé l'année 2011 « Année internationale des personnes d'ascendance africaine ». Cette Année vise à renforcer les mesures nationales et les activités de coopération régionale et internationale en faveur des personnes d'ascendance africaine, afin de leur garantir le plein exercice des droits économiques, culturels, sociaux, civils et politiques, d'assurer leur participation et leur intégration à la société sous tous ses aspects –politiques, économiques, sociaux et culturels – et à promouvoir une meilleure connaissance et un plus grand respect de la diversité de leur patrimoine et de leur culture.

Source: http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=23938

> senegal reise

> neue publikation

> Postkarten Aktion

> projekt 2012-2013

> verleih / verkauf

didier awadi der standpunkt des löwen

> neue publikation

Nkechinyere Mbakwe: Oral Nollywood – Trauma und Heilung

> Ebook

> 200 Jahre später...

> CD: Pape & Cheikh

> ausstellungskatalog

> Pambazuka newsfeeds

 
© Copyright AfricAvenir 2013 | RSS  Sitemap  Kontakt  Impressum | Français  English