EN · FR · DE
 

Commémoration du 200ème anniversaire de l’abolition officielle de l’esclavage européen

"Du 23 au 30 novembre 2008 AfricAvenir et la Werkstatt der Kulturen vous invitent ? une série de manifestations culturelles en en commémoration du 200ème anniversaire de l’abolition officielle de l’esclavage européen. En présence d'artistes et d'intellectels africains du monde entier, nous honorons les multiples stratégies de résistance africaines et la créativité culturelle dégagée par ces résistances.
Manifestations culturelles en commémoration du 200ème anniversaire de l’abolition officielle de l’esclavage européen

Direction artistique: Philippa Ebéné

23. – 30. novembre 2008
Werkstatt der Kulturen

DIMANCHE, le 23 NOVEMBRE 2008

OUVERTURE
Dimanche, le 23 novembre 2008
16:00, Salle

Mot de bienvenue par Philippa Ebéné, Directrice du Werkstatt der Kulturen et Eric Van Grasdorff, Président de l’association AfricAvenir International e. V.

Avec les contributions de :
› Jean-Robert Saget, Ambassadeur de la République d’Haïti en Allemagne (sous réserve)
› Joseph Yai Olabiyi Babalola, Président du Conseil exécutif de l’UNESCO

PERFORMANCE
Murah Soarez: Danses des Orixas

VERNISSAGE
Dimanche, le 23. novembre 2008
17:00, Foyer

„Vivre dans la résistance – Protagonistes de la résistance contre la traite transatlantique et l’esclavage“ - „Leben im Widerstand - Protagonist / innen des Widerstands gegen den transatlantischen Sklavenhandel und die Sklaverei""
Introduction: Professeur Ibrahima Thioub, Université Cheikh Anta Diop, Dakar

La traite transatlantique se différencie de manière essentielle des autres formes d’esclavage par son énorme brutalité, par le nombre de victimes concernées ainsi que par les répercussions économiques et psychosociales agissant encore aujourd’hui sur l’Afrique, l’Amérique et l’Europe.

L’exposition „Protagonistes de la résistance“ retrace le portrait de femmes et d’hommes qui ont eu le courage et la force d’agir contre l’un des plus grands crimes contre l’humanité, des personnalités comme Toussaint Louverture, Nanny, Reine des Marrons et Harriet Tubman. Toussaint Louverture mit fin ? l’esclavage en Haïti en tant que général. Nanny, Reine des Marrons, l’héroïne nationale en Jamaïque, a fondé en 1720 « Nanny Town », une colonie libre pour les Africaines et Africains s’étant échappés. Harriet Tubman a été nommée « Moise du peuple », du fait qu’elle permit ? plus de 300 personnes, esclaves aux USA, de trouver la liberté au Canada par la route ainsi nommée « Underground Railroad ».
Cette exposition souhaite éveiller la curiosité et inciter ? la réflexion sur un chapitre de l’histoire de l’humanité, sur ses protagonistes, en majeure partie méconnus en Allemagne.

EXPOSITION
À partir de dimanche, 23 novembre, Restaurant Merhaba

Evolução Afro-Brasileira
Photographies de Carlos Silva et Isabella Pikart
Les photographes C. Silva et I. Pikart ont saisi les traditions afro-brésiliennes, et surtout la danse du „Frevo“, basée sur la Capoeira, lors de leurs séjours dans la ville brésilienne de Recife en 2007/2008.

SYMPOSIUM
On Resistance and Resilience: Black Strategies of Self-Assertion
19:00, Salle de séminaire 1

Avec: J. Yai Olabiyi Babalola, Président du conseil executif de l’UNESCO, Professeur Ibrahima Thioub, Université Cheikh Anta Diop, Dr. Grada Kilomba, Auteure et Maître de conférences, Psychologie and Gender Studies.
Modération: Nadja Rahal, Journaliste.
Which were the African and Black strategies of cultural survival? Which influences did enslaved African people have on the development of the societies and cultures they were forcefully migrated to? How has the deportation of 20 – 30 million Africans affected the African continent?

FILM
20:30, Salle, Entrée libre.
Equiano, A Son of Africa (Engl. OF)

USA 1996, 28 Min., Réalisateur: Alrick Riley
À l’aide de l’autobiographie la plus connue d’un Africain devenu esclave, ce film analyse le contexte social et économique de la traite des Noirs au 18ème siècle. Avec entre autres Stuart Hall.

Nat Turner – A Troublesome Property (Engl. OF)
USA 2002, 58 Min., Réalisateur: Charles Burnett
Le film raconte l’histoire de l’un des mouvements de résistance les plus efficaces d’Africaines et d’Africains, pris en esclavage aux USA.
Entrée libre!

LUNDI, 24 NOVEMBRE 2008

EXPOSÉ & DISCUSSION AVEC LE PUBLIC (anglais)
Cultural Resistance
18:00, Salle, Entrée libre

Orateur: Joseph Yai Olabiyi Babalola, Président du conseil exécutif de l’UNESCO.
Despite most sophisticated strategies to destroy cultural identity, inhuman working conditions, exploitation and disintegration of their social and economic systems, enslaved Africans were able to ensure the survival of the key parts of their original cultures by partly assimilating new elements, but also by negotiating spaces and recreating social practices.

FILM
20:00, Salle, Entrée: 5 € / 3 € (avec réduction)

A Cidade das Mulheres (VO sous-titrée)
Brésil 2002, 72 Min., Réalisateur: Lazaro Faria
„A Cidade das Mulheres“ (La ville des femmes) montre un portrait intimiste des religions africaines ? Bahia, au Brésil ainsi que du système matriarcal perpétuant ces traditions.
Suivi d’une discussion avec Dr. Grada Kilomba, Auteure.


MARDI, 25. novembre 2008

Visite guidée de l’exposition pour classes scolaires

10:00 / 14:00, Foyer, Entrée: 2,50 € par élève, accompagnateur gratuit.
Une visite guidée de l’exposition « Protagonistes de la résistance » destinée aux élèves ? partir de la 8ème Classe est proposée.

Inscription préalable exigée (cf. Coordonnées mentionnées ci-dessous).

CONFERENCE & DISCUSSION AVEC LE PUBLIC (All.)
Du rôle de la Révolution haïtienne dans la lutte contre l’esclavage et la traite transatlantique.
„Zur Rolle der Haitianischen Revolution im Kampf gegen Sklaverei und transatlantischen Sklavenhandel“
18:00, Club

Avec Marie Biloa Onana, chercheuse scientifique en Lettres, Université Humboldt, Berlin
En 1791 les esclaves de Saint Domingue se soulevèrent contre la «mère patrie» France. Ce fut la première révolte d’esclave collective couronnée de succès de l’époque Moderne, qui mena, en 1804, ? la fondation d’Haïti, de l’État «Noir» et du premier pays indépendant d’Amérique latine. L’on interroge ici la signification de la Révolution haïtienne pour la lutte contre l’esclavage et la traite d’esclave. Une attention particulière est ici vouée au héros noir de la Révolution, Toussaint L’Ouverture.

FILM
20:00, Salle, Entrée: 5 € / 3 € (avec réduction)

Biguine (VO sous-titrée)
France 2003, 90 Min., Réalisateur: Guy Deslauriers
L’histoire de la Biguine, un style musical, qui est apparu hors de la symbiose des percussions africaines, de mélodies européennes et de textes créoles, est racontée sur la trame d’un texte du poète des Caraïbes Patrick Chamoiseau.


Mercredi, 26. novembre 2008

Projection de film destiné aux classes scolaires.
Dans le cadre du programme «200 ans après…» des présentations de films sont proposé aux élèves ? partir de la 8ème classe .
10:00, Club, Entrée: 2,50 € par élève, accompagnant gratuit.
Passage du Milieu (VO sous-titrée)
France 2000, Réalisateur: Guy Deslauriers
L’histoire de „Middle Passage“, la déportation des Africains/Africaines en Amérique, racontée de la perspective de l’esprit sans repos d’un Africain mort en esclavage.
Suivi d’une discussion avec le Professeur Babacar Sall, Université Cheikh Anta Diop, Dakar.

Inscription préalable exigée (cf. Coordonnées mentionnées ci-dessous).

Visite guidée de l’exposition pour classes scolaires
14:00, Foyer, Entrée: 2,50 € par élève, accompagnateur gratuit.
Une visite guidée de l’exposition « Protagonistes de la résistance » destinée aux élèves ? partir de la 8ème Classe est proposée.

Inscription préalable exigée (cf. Coordonnées mentionnées ci-dessous).

CONFÉRENCE
Political and economic history of Africa before the European conquest
18:00, Salle de séminaire 1

Avec le Professeur Babacar Sall, Historien, Université Cheikh Anta Diop, Dakar
In contrast to the usual Eurocentric opinion and imagination, in the 16th century the African continent was on a high level with vast kingdoms and prosperous cities. In addition to that, through trade Sub-Sahara Africa was well connected with all regions of the world. The transatlantic slave trade and the deportation of 20 – 30 million people has had a crucial impact on the further development of the African continent.

FILM
20:00, Salle, Entrée: 5 € / 3 € (avec réduction)

Retour ? Gorée (VO sous-titrée)
Suisse 2008, 110 Min., Réalisateur: Pierre-Yves Borgeaud
Le film est un Road-Movie musical sur le voyage de Youssou N’Dour ? la recherche des traces des esclaves capturés d’Afrique et de leur créativité musicale.
Suivi d’une discussion avec le Professeur Babacar Sall, Université Cheikh Anta Diop, Dakar

Jeudi, 27. novembre 2008

Projection de film destiné aux classes scolaires.

Dans le cadre du programme «200 ans après…» des présentations de films, suivies de discussion sont proposé aux élèves ? partir de la 8ème classe .
Inscription préalable exigée!

10:00, Salle, Entrée: 2,50 € par élève, accompagnant gratuit.
Little Senegal (OmU)

Algérie / F / D 2002, 97 Min., Réalisateur: Rachid Bouchareb
En tant qu’ancien guide du Musée dans la „Maison des esclaves“ ? Gorée, Alioune choisit de se vouer ? la recherche des descendants et descendantes de ses ancêtres, qui 200 ans plus tôt avaient été déportés comme esclaves aux USA.
Suivi d’une discussion avec le Professeur Ibrahima Thioub, Historien, Université Cheikh Anta Diop, Dakar

Visite guidée de l’exposition pour classes scolaires
14:00, Foyer, Entrée: 2,50 € par élève, accompagnateur gratuit.
Une visite guidée de l’exposition « Protagonistes de la résistance » destinée aux élèves ? partir de la 8ème Classe est proposée.

Inscription préalable exigée (cf. Coordonnées mentionnées ci-dessous).

CONFÉRENCE (angl.) & DISCUSSION AVEC LE PUBLIC
The Transatlantic Slave Trade As Motor Of The First Wave Of Globalisation
18:00, Salle, Entrée libre

Avec le Professeur Ibrahima Thioub, Historien, Université Cheikh Anta Diop, Dakar
The slave trade was a modern and „economically successful” system that fuelled the first wave of globalisation. From Caribbean sugar plantations to Peruvian mines to American tobacco plantations, slavery was essential to the economic development of the „ New World “.

FILM
20:00, Salle, Entrée: 5 € / 3 € (avec réduction)
Little Senegal (VO sous-titrée)

Algérie / F / D 2002, 97 Min. Salle Réalisateur: Rachid Bouchareb
En tant qu’ancien guide du Musée dans la „Maison des esclaves“ ? Gorée, Alioune choisit de se vouer ? la recherche des descendants et descendantes de ses ancêtres, qui 200 ans plus tôt avaient été déportés comme esclaves aux USA.
Suivi d’une discussion avec le Professeur Ibrahima Thioub, Historien, Université Cheikh Anta Diop, Dakar

Vendredi, 28. novembre 2008

Visite guidée de l’exposition pour classes scolaires

10:00/14:00, Foyer, Entrée: 2,50 € par élève, accompagnateur gratuit.
Une visite guidée de l’exposition « Protagonistes de la résistance » destinée aux élèves ? partir de la 8ème Classe est proposée.

Inscription préalable exigée (cf. Coordonnées mentionnées ci-dessous).

FILM
17:00, Salle, Entrée: 5 € / 3 € (avec réduction)
El quinto suyo - Los afrodescendientes en el Peru (VO sous-titrée)

Pérou 2002, 26 Min., Réalisateur: Fernando Espinoza
Le film traite de la réalité et de l´exclusion des Afro-péruviens au sein de la société péruvienne.

El Son de los Diablos (VO sous-titrée)
Pérou 2004, 56 Min. Réalisateurs: Phillip Johnston / Rafael Santa Cruz
Le film montre la renaissance de la tradition vieille de 300 ans du carnaval noir au Pérou, qui depuis 2004 est ? nouveau pratiqué de manière amplifiée.

Suivi d’une discussion avec Rafael Santa Cruz, Musicien, Réalisateur.

CONCERT
20:30, Salle, Eintritt: 5 € / erm. 3 €
TRANSMUSiKALE feat. Rafael Santa Cruz: Musique afropéruvienne comme stratégie de résistance (invité spécial: Virginia Yep)

Le renommé musicien et historien de la musique Rafael Santa Cruz est un connaisseur et défenseur de la culture afropéruvienne et est connu pour sa manière de jouer exceptionnelle du Cajon (caisse de résonance). Le Cajon, qui était un moyen de la résistance culturelle des esclaves péruviens contre le conquérant, sera dès lors au centre du concert.
Direction artistique: Abdourahmane Gilbert Diop


Samedi, 29. novembre 2008

WORKSHOP
La Capoeira comme technique créative de résistance

11:00 – 17:00, Club, Coûts: 45 € / 35 € (avec réduction) pour les deux jours du workshop.
Avec Sidney Martins, Mestre Saulo Souza, Mourah Soarez et Carlos Silva
La Capoeira est un genre sportif afro-brésilien, dont les racines remontent au temps de l’esclavage. Deux personnes au minimum se meuvent au milieu du cercle en accord avec le rythme et le chant. La Capoeira se présente comme une danse rituelle avec des apports créatifs acrobatiques, des mimiques et de l’expression corporelle. Par ses mouvements l’on exerce la dynamique et la mobilité du corps, la concentration, la flexibilité, les réflexes. de même que l’endurance.

Inscription préalable indispensable!

WORKSHOP
De la tolérance ? la transformation, «Von der Toleranz zur Transformation» Module 1 Anti-Bias (1ère partie) Training avec Dr. Prasad Reddy

9:00 – 18:00, Salle de séminaire 1, Coûts: 80 € / 60 € (avec réduction) pour le training de deux jours.
Le training permet au sein du groupe de comprendre émotionnellement comment la discrimination fonctionne et invite ? consciemment se défaire de ces mécanismes. Dans un processus qui met ? contribution les expériences personnelles des participants, le groupe développe des modes de perception alternatifs, qui rendent possible l’élaboration de comportements non discriminants pour ses propres situations de travail et de vie. Les compétences sociales et politiques de chacun, consistant ? gérer des groupes en tant que communautés, sont ainsi rehaussées et renforcées.

Inscription préalable sous Werkstatt.Kulturen@ t¬online.de indispensable! Plus que quelques places encore disponibles!

FILM
19:00, Salle, Entrée: 5 € / 3 € (avec réduction)

Mandinga in Manhattan (VO angl. sous-titrée)
Film Brésil 2005, 55 Min. Salle Réalisateur: Lazaro Faria
Le film raconte l'histoire de la Capoeira, danse de combat développée par des esclaves africains au Brésil et est aujourd'hui pratiquée comme une discipline sportive ? la mode.
Suivi d'une discussion avec Sidney Martins, maître de Capoeira.

CONCERT
21:00, Salle, Entrée: 10 € / 8 € (avec réduction) – entrée pour la soirée incluse.
Pape & Cheikh

Mbalax acoustique et musique folklorique, avec l'un des groupes les plus populaires du Sénégal.
Samedi nous vous invitons ? un concert de toute grande classe. Pape & Cheikh sont au Sénégal des superstars, au plus tard depuis la chanson “Yatal Gueew”, qui pendant les élections historiques de l’an 2000 est devenue en raison de son texte l’hymne d’élection de l’ensemble des 24 partis et accompagna ainsi le changement de pouvoir démocratique de manière musicale. Pape & Cheikh se produisent lors de „200 ans après“ en trio. L’on peut s’attendre ? un Mbalax acoustique ainsi qu’? de la musique sénégalaise folklorique.
SOIRÉE
23:00, Salle, Entrée: 4 € / 3 € (avec réduction)
Afro Latin Party

DJ Grace Kelly et DJ Marflix (faluma.com)
Afro Latin Sounds: Brazil , Drum’n’Bass, Latinelektro, Salsa, Calypso.
Samedi après le concert de Pape & Cheikh nous embarquons directement dans une soirée Afro Latin avec le DJ Grace Kelly et le DJ Marflix (faluma.com). Vous attendent non seulement un mélange de styles issu de la nouvelle musique brésilienne, antillaise et africaine, mais aussi le Latinelektrik, le Pop-Rock moderne, les airs de Reggae, la musique Parang, Soca & Calypso, Zouk, Bouyon, Konpa, Coupé Décalé etc. L’entrée pour la soirée est comprise avec la place de concert.

Dimanche, 30 novembre 2008

WORKSHOP
La Capoeira comme technique créative de résistance

11:00 – 17:00, Club, Coûts: 45 € / 35 € (avec réduction) pour les deux jours du workshop.
Avec Sidney Martins, Mestre Saulo Souza, Mourah Soarez et Carlos Silva
La Capoeira est un genre sportif afro-brésilien, dont les racines remontent au temps de l’esclavage. deux personnes au minimum se meuvent au milieu du cercle en accord avec le rythme et le chant. La Capoeira se présente comme une danse rituelle avec des apports créatifs acrobatiques, des mimiques et de l’expression corporelle. Par ses mouvements l’on exerce la dynamique et la mobilité du corps, la concentration, la flexibilité, les réflexes de même que l’endurance.

Inscription préalable obligatoire!

WORKSHOP
De la tolérance ? la transformation, «Von der Toleranz zur Transformation» Module 1 Anti-Bias (2ème partie) Training avec Dr. Prasad Reddy

9:00 – 18:00, Salle de séminaire 1, Coûts: 80 € / 60 € (avec réduction) pour le training de deux jours.
Le training permet au sein du groupe de comprendre émotionnellement comment la discrimination fonctionne et invite ? consciemment ce défaire de ces mécanismes. Dans un processus qui met ? contribution les expériences personnelles des participants, le groupe développe des modes de perception alternatifs, qui rendent possible l’élaboration de comportements non discriminants pour ses propres situations de travail et de vie. Les compétences sociales et politiques de chacun, consistant ? gérer des groupes en tant que communautés sont ainsi rehaussées et renforcées.

Inscription préalable sous Werkstatt.Kulturen@ t¬online.de indispensable! Plus que quelques places encore disponibles!

CÉRÉMONIE DE CLÔTURE AVEC LECTURE & PERFORMANCE
16:00, Salle, Entrée libre.

› Lecture par l’ensemble théâtral abok des textes de Olaudah Equiano
› Capoeira Performance avec Sidney Martins, Mestre Saulo Souza, Mourah Soarez und Carlos Silva

CONCERT
21:00, Salle, Entrée: 5 € / 3 € (avec réduction)

Three Kings feat. Jean-Paul Bourelly (sous réserve)
Le guitariste et chanteur classique de formation interprète aujourd’hui un Crossover, qu’il nomme lui-même «Blue Wave», une fusion originelle et moderne, qui constitue le lien du langage musical, qui forme la jonction entre l’Afrique de l’Ouest et les expériences actuelles du quotidien des Noirs en Amérique.

------------ -----

Inscription
À l’atelier de Capoeira tout comme aux manifestations scolaires:

AfricAvenir International e. V.
T: 0157/75 36 45 39
200Jahre@africaveni r.org.
www.africavenir. org
www.200-jahre. info

Coordonnées bancaires:
AfricAvenir International e. V.
Communication: Capoeira / Nom
Badische Beamtenbank
Kto.: 00 16 72 13 03
BLZ: 66 09 08 00

Itinéraire:
Werkstatt der Kulturen, Wissmannstraß e 32, 12049 Berlin
Bus M29, M41, 171, 194, 344, U7 / U8 Herrmannplatz

En coopération avec: la commission allemande pour l’UNESCO (DUK), l’Institut August Bebel (ABI), Landeszentrale für politische Bildung (Centrale pour l’Éducation politique)

Partenaires médias: radio multikulti, Cinemanegro

Avec le soutien amical : d’Aktion Afrika, Ministère fédéral des Affaires Étrangères allemand, du poste régional pour la coopération au développement auprès du Sénat pour l’Économie, la Technologie et les Femmes.

Sous réserve de modifications. Veuillez bien consulter l’actualisation sous: www.werkstatt- der-kulturen.de ou www.africavenir.org"

back to top