Décès de Pius Noumeni Njawe: Visite de condoléances au Quotidien "Le Messager" par l'équipe d'AfricAvenir International

En ce Jeudi 22 Juillet 2010, une délégation de la Fondation AfricAvenir International conduite par son fondateur le Prince KUM’A NDUMBE III, s’est rendue au siège dudit journal à Douala, en vue d’exprimer, au nom de toutes les sections nationales des la Fondation, ses condoléances à l’ensemble du personnel et plus particulièrement à l’équipe rédactionnelle.

Reçue et entretenue par Jacques DOO BELL, Secrétaire Général des rédactions et Jean Baptiste SIPA, éditorialiste, cette délégation était composée de :

  • Prince KUM’A NDUMBE III, Fondateur
  • Mamadou Baba Dodo, Coordonnateur
  • TELAGUESSONG Michel, Infographe
  • MAKONE Sabine-Esther, Stagiaire en communication d’entreprise.

Après les salutations d’usage en de pareilles circonstances, le Prince fondateur a pris la parole, en rappelant notamment comment il avait fait connaissance du défunt : « c’était en 1991 ; il est entré chez moi en disant chercher son journal, qu’il aurait vu entre les mains d’un vendeur à la criée, lequel aurait couru dans mon domicile » (l’on se rappelle en effet qu’entre 1990 et 1992, le journal a connu de grandes périodes de troubles pendant lesquelles l’administration faisait une saisie administrative des exemplaires du quotidien). Ils se retrouveront par la suite à Berlin en Allemagne lors d’un déjeuner offert par le Prince dans sa résidence, à l’occasion du trophée baptisé « PLUME D’OR » reçu par Pius NJAWE.

Le Prince continuera en exprimant sa tristesse depuis l’annonce du décès par AfricAvenir Berlin sitôt le décès constaté en Virginie aux USA, tout en renouvelant sa solidarité et son soutien à la famille, surtout aux enfants et à l’équipe rédactionnelle.

Les autres membres de la délégation AfricAvenir International prendront tour à tour la parole pour témoigner de manière individuelle leur sympathie et leurs regrets respectifs, tout en exprimant leur désolation de n’avoir pas pu côtoyer de plus près le défunt et en souhaitant que le Seigneur, le plus grand consolateur, comble le vide par lui laissé.

L’équipe du Messager plutôt que de remercier la délégation d’AfricAvenir International, l’exhortera à tenir le coup comme elle-même le fait ; une sorte de consolation réciproque car la perte est mutuelle.

La visite s’achèvera par la traditionnelle poignée de mains.

> study trip

> new publication

> Postcards

> project 2012-2013

> rental / sale

didier awadi der standpunkt des löwen

> new publication

Nkechinyere Mbakwe: Oral Nollywood – Trauma und Heilung

> Ebook

> 200 years later...

> new CD: Pape & Cheikh

> exhibition catalogue

> Pambazuka newsfeeds

 
© Copyright AfricAvenir 2013 | RSS  Sitemap  Contact  Imprint | Français  Deutsch