SIA, le rêve du python a encore fait parlé de lui !

Rapport de la projection du Samedi 31 Janvier 2009 à 18h00, du film SIA, le rêve du python (Dani Kouyaté, 1h36, 2001). Par Jean Ndoumbe. Il s’agit de la légende du Wagadu, que beaucoup ont découvert dans les livres.

Comme l’a souligné Mademoiselle Pauline Ntone après la projection, la légende telle vue dans le film n’est pas écrite de la même manière. Elle se demande par exemple pourquoi le réalisateur a choisit de faire de Mamadi un héros après qu’il ait « tué le python », alors que la légende raconte que ce dernier a été poursuivi par le peuple, qui ne voulait pas la mort du reptile. En cavale pendant plusieurs jours, les pieds de Mamadi se sont fendillés et le peuple n’a abandonné sa poursuite que lorsque celui-ci est arrivé au fleuve Sénégal, disant que la mort de Mamadi ne leur servirait ? rien , le python ne reviendra pas.
Dani Kouyaté, lui nous dit que «Koumbi est une cité dominée par un empereur, maître de l’univers. Elle est frappée par la misère. Et pour lui redonner prospérité, les prêtres de l’empereur doivent pratiquer un sacrifice humain auquel le peuple ne croit plus. Sia est désignée pour le sacrifice. Mais elle est fiancée à Mamadi, un vaillant lieutenant de l’armée. Celui-ci apprenant la décision se rebelle… »

Lorsque Mamadi se rebelle, il est soutenu par son oncle Wakhané, qui est Chef des armées du roi. Quand ils vont dans la grotte du python, ils se rendent compte que celui-ci n’existe pas et qu’il n’a jamais existé. Les filles sont violées et tuées par les prêtres de l’empereur…Mamadi et Wakhané organisent un coup d’état et assassine l’empereur. Pendant la discussion, les participants se sont dit instruits dans plusieurs domaines : la politique, la religion, etc. L’un remarque que Kerfa, le fou plein de paroles de sagesse et critiquant le règne de l’empereur Khaya Maghan Cissé, était un personnage clé dans le film. Il est fou parce qu’il ne s’aligne pas dans l’ordre établit, parce qu’il remet en question le déjà là . Après son assassinat, Sia, qui sait que Mamadi est arrivé au trône parce qu’il s’est fait passé pour le tueur du python, refuse de devenir la reine du pays. Elle ne veut pas que le mensonge demeure dans le peuple et le maintienne captif. C’est pour cela qu’elle reprend la voie de Kerfa, en devenant la nouvelle folle, et même la folle d’une société moderne.

Jean Ndoumbe
Chargé des projections

© Copyright AfricAvenir 2013 | RSS  Sitemap  Contact  Imprint | Français  Deutsch