Un livre qui dérange: "Crimes et Responsabilité Métaphysique au Cameroun - Perspectives"

Le Pasteur Robert Kong, Dr. en théologie et actuellement Principal du Collège Alfred Saker de Douala, vient de publier un livre qui dérange aux Editions AfricAvenir/Exchange & Dialogue. Un livre qui place chaque Camerounais devant le juge suprême : Dieu l’Eternel.

« Crimes et Responsabilité Métaphysique au Cameroun -  Perspectives" souligne deux catégories de crimes : le crime au sens de l’élimination physique reste un phénomène universel. Il existe le crime politique, religieux et le crime passionnel. Le sang est en rapport intime avec Dieu ; quand il est versé sous la forme violente, la divinité réagit. Le crime peut être commandité, c’est- à- dire qu’un individu sous commande d’un ami ou d’un chef détruit autrui : qui a tué? L’instigateur dans l’ombre ou le tueur visible?

La seconde catégorie concerne le détournement de fonds publics. La question est de savoir si le détournement de fonds public est un crime au même titre que l’élimination physique. Justement, c’est un crime parce que le détournement est la privation de tout un peuple de ses propres biens. Il s’agit là de criminels en col blanc.

Les deux catégories de crime conduisent inévitablement à la responsabilité métaphysique. Robert Kong apporte des éclaircissements sur ces responsabilités devant Dieu et note avec le philosophe S. Kierkegaard que s'il est requis d'aller au ciel à pied, il ne sert à rien d'emprunter les avions et les voitures confortables pour y arriver. “L’opération Epervier”, synonyme de lutte contre la corruption au Cameroun prend ici toute sa dimension institutionnelle. Un livre à lire par tous ceux qui ont mal pour leur pays et qui craignent Dieu. »

Les criminels en col blanc du Cameroun peuvent continuer à échapper à l’opération épervier, ils peuvent même être blanchis par la justice ou purger complètement leur peine à Kondengui ou à New Bell, mais il est une justice incontournable. Le pasteur Kong Robert, l’auteur de ce livre, les averti qu’ils devront inévitablement être appelés à assumer la « responsabilité métaphysique ». Ils devront répondre de leurs actes criminels devant l’Eternel.  
Au-delà d’une dénonciation des maux tels que la corruption et autres détournements de fonds publics qui gangrènent la société camerounaise, l’homme de Dieu qu’est Robert Kong en appelle à une prise de conscience et surtout à un retour inconditionnel à Dieu des peuples camerounais pour des lendemains meilleurs.

Le livre est disponible dans toutes les bonnes librairies.

Commande: order(at)exchange-dialogue.com ; Douala : 95559844
Editions AfricAvenir/ Exchange & Dialogue, Douala, Berlin, Vienne.
Mai, 2011, 111 pages ISBN : 3-939313-94-7/ 9783939313946
7500 FCFA en zone CEMAC et 15,90 Euro.

www.exchange-dialogue.com / www.africavenir.org

Charles EKOLLO
Assistant d’éditions

© Copyright AfricAvenir 2013 | RSS  Plan du site  Contact  Empreinte | English  Deutsch