Production d’un court métrage et formation au cinéma et

Un film sur une call boxeuse sera montré à la fondation AfricAvenir International le 1er avril 2009 à 10 H à l’occasion des remises d’attestations de formation au cinéma et à l’audio-visuel. Du 22 mars au 1er avril 2009, la fondation AfricAvenir International organise un workshop cinéma et audio-visuel à Douala.

Douala, le 31 mars 2009
Invitation et Note d’information

Production d’un court métrage sur une call boxeuse et formation au cinéma et à l’audio-visuel à la fondation AfricAvenir International
Remise des attestations

Un film sur une call boxeuse sera montré à la fondation AfricAvenir International le 1er avril 2009 à 10 H à l’occasion des remises d’attestations de formation au cinéma et à l’audio-visuel.

En effet, AfricAvenir se lance dans la production de courts métrages. Quel défi ! Du 22 mars au 1er avril 2009, la fondation AfricAvenir International organise un workshop cinéma et audio-visuel à Douala. Après un an de projections de films africains à Douala, à l’Université de Yaoundé, dans les établissements scolaires et au village de Bonendale, la Fondation AfricAvenir a sélectionné dix participants pour un workshop ayant pour but une formation pratique pour les amoureux du septième art. Les participants sont des étudiants de la section des Arts du spectacle et cinématographie de l’Université de Yaoundé I, des artistes de la Résidence Art Bakery de Bonendale et de spectateurs mordus du cinéma.

Camera
Magne Tamo Christelle- Camera, Unir. Yaoundé I, 3è année
Visi Sumbom Tubuo, Université de Yaoundé I, Master II
Ndi Jackson, Résidence Art Bakery, Bonendale et Université de Douala
Belle Bodoule Alexandre, mécanicien, Bonabéri
Ndoumbe Ewane Benjamin, artiste plasticien, Bonabéri

Montage
Mbog-len Mapout Felix-Editng, Université de Yaoundé I, 3è année
Justine Ngaga, Résidence Art Bakery, Bonendale
Sylveria Awah Anye- Editing, Université de Yaoundé I, Master II
Tchogmo Joseph- Montage, Université de Yaoundé I, 2è année
Tume Fondzeyuf Keneth- Editing, Université de Yaoundé I, PhD
L’essentiel de la formation s’est appesanti sur le langage audiovisuel, les techniques de prise de vue, les techniques de prise de son, la connaissance de l’équipement audiovisuel, la constitution d’une équipe de production, le dérushage (détailler le contenu de ses bandes cassettes avec un time code), l’utilisation du logiciel Adobe Première Pro version 2.0. (logiciel de montage utilisé dans les écoles de cinéma et audio-visuel), le mixage (le son, voix off, musique) et enfin sur l’écriture du reportage et du documentaire.

L’encadrement est assuré ainsi qu’il suit :
Montage : Cécile Eke (Vidéo Pro)
Caméra : Marcial Romien Kouakam (Vidéo Pro)
Ecriture de reportage et documentaire : Vincent Ndoumbe D. (Accord Majuscules/Just for Fun/Retrouvailles Bar de chez nous, CRTV)
Organisation et régie : Ndoumbe Jean, chargé des projections à la Fondation AfricAvenir

Parallèlement à ce workshop, un film court métrage de 6 minutes a été produit sur une call boxeuse pour montrer comment le Camerounais moyen lutte pour sa survie quotidienne.

L’entrée de la cérémonie est libre !
Prince Kum’a Ndumbe III

> voyage éducatif

> nouvelle publication

> cartes postales

> projet 2012-2013

> location / vente

didier awadi der standpunkt des löwen

> nouvelle publikation

Nkechinyere Mbakwe: Oral Nollywood – Trauma und Heilung

> Ebook

> 200 ans plus tard...

> nouveau CD: Pape & Cheikh

> catalogue exposition

> Pambazuka newsfeeds

 
© Copyright AfricAvenir 2013 | RSS  Plan du site  Contact  Empreinte | English  Deutsch