EN · FR · DE
 

German Premiere: "L'Oranais" (The Man from Oran, ENSUB) by Lyes Salem

.

Info   Tickets: 7,50€; ermäßigt: Berlinpass, 5er & 10er Karte, Gildepass, Heavy User Card; 030 283 46 03; www.hackesche-hoefe.org

.

Durant les premières années euphoriques qui suivent l'indépendance, deux amis, Djaffar et Hamid, sont promis à un bel avenir dans une Algérie libre jusqu'au jour où la trahison les sépare. Six ans après"Masquerade", Lyes Salem nous présente un drame politique d'une beauté halucinante sur le malaise et l'agonie d'hommes et de femmes ayants combattus pour la révolution algérienne. La corruption dans la vie politique, la falsification de faits historiques et la soif du pouvoir sont traîtés avec une remarquable lucidité et conviction, de manière à la fois critique et nuancée. Surtout, le film, à travers une prestance excellente de Lyes Salem lui même, arrive à transmettre à quel point la séparation, la décomposition de familles, les petits sacrifices et les grands désirs égoistes peuvent changer le ton et la teneur d'une société.

Parsemé par des récits riches et bouleversants de révolutionaires et de leurs inimaginables sacrifices, ce nouveau film de Salem est aussi visuellement captivant avec des tableaux magnifiquement composés.

La projection sera suivie d'une discussion avec Naoual Belakhdar (tbc) ainsi que d'une petite réception dans le foyer du cinéma.

Soutenu par Brot für die Welt (EED) et Yedd e.V.

En coopération avec Yedd e.V. et la communauté algérienne de Berlin.

Partenaires médiatiques: Africiné, SEV-Magazin, Zentrum Moderner Orient, Club der Freunde von RFI, Berlin Poche, rendez-vous-cine.de, Exberliner, multicult.fm, Art Labour Archives, Planète Métis, Contemporary &, Initiative Schwarze Menschen in Deutschland et ALFilm.

Trailer: http://youtu.be/L8djQ94O-bI

Avis de la presse

"Nombreux sont les films sur l'Algérie indépendante qui ont fait long feu. El Wahrani apporte une vison différente, un véritable regard critique. Lyes Salem scie en quelque sorte la branche sur laquelle des oeuvres sans envergure étaient assises. Avec les images magnifiques de Pierre Cottereau, des acteurs brillants comme Khaled Benaissa (qui montre une exceptionnelle ferveur dans le rôle de Hamid), El Wahrani est produit par Yacine Laloui (Laith Média), le ministère de la culture, l'AARC et Dharamsala (Isabelle Madelaine)." Azzedine Mabrouki, Africiné

"Sur un sujet éminemment sensible, le cinéaste parvient à livrer un film passionnant, sincère, traité avec finesse et sans concession." Excessif / TF1 News (Olivier Corriez)

"Lyes Salem attaque la bête avec sincérité, sans peur d'affronter le mélodrame. Un souffle romanesque, un regard politique : une réussite." L'Express (Eric Libiot)

"L'Oranais" est une oeuvre aussi importante que politiquement incorrecte. (...) Les volcans ont un goût de cendre et Lyes Salem, au prisme d'un vrai spectacle de cinéma, d'une mise en scène travaillée et aboutie, livre un film qui ne conviendra pas aux grilles formatées de l'histoire. Les comédiens sont impeccables. Parmi eux, Sabrina Ouazani, désarmante de naturel, de beauté et de talent. Le Parisien (Pierre Vavasseur)

"Lyes Salem tire un film à la fois plus modeste et plus marquant, croisement de drames familial et politique fragmentaire comme une mémoire réticente à se souvenir. "L’Oranais" ne s’avance-t-il pas comme une fresque historique à intention exhaustive sur un homme et un pays, mais plutôt comme une évocation de la mémoire de ceux-ci. C’est bien vu, et cela suffit à rendre ce film touchant. Critikat.com (Benoît Smith)

"Le réalisateur brasse tous ces thèmes avec un sens du détail impressionnant, filmant ses figures masculines avec pudeur et grandeur, comme Ettore Scola dans "Nous nous sommes tant aimés"." Télérama (Guillemette Odicino)

Réalisateur: Lyes Salem
Lyes Salem est né en juillet 1973 à Alger. Comédien de formation, Lyes réalise son premier court métrage en 2001, Jean-Farès. Avec Cousines, en 2005, il remporte de nombreux prix internationaux et le César du Meilleur Court Métrage. En 2008, il réalise Mascarades qui représente l’Algérie aux Oscars et est nommé au César du Meilleur Premier Film en 2009. L’Oranais est son second long métrage.

Prix

  • 2014 | Festival d'Abu Dhabi, Emirats Arabes Unis, 2014: New Horizons / Afaq Jadida Competition (director's first or second feature film); International Premiere; Best Director from the Arab World - New Horizons / Afaq Jadida Competition
  • 2014 | Festival international du Film de St-Jean-de-Luz, France: Prix du Public et Prix du Jury Jeunes
  • 7ème Festival du Film francophone d'Angoulême - FAA 2014, France, 2014
    * Compétition Officielle: Première Mondiale

Production Details
El Wahrani / L'Oranais / The Man from Oran
D: Lyès Salem, Algeria / France, 2014, Feature Narrative, 128 min. | French & Arabic with English Subtitles, DCP
Cast: Lyès Salem, Boukefa Abdullah, Khaled Benaissa, Djemel Barek, Amal Kateb
Screenwriter: Lyès Salem
Cinematographer: Pierre Cottereau
Sound: Pierre André, Gwennolé Le Borgne
Editor: Florence Ricard
Music: Mathias Duplessy
Producer: Isabelle Madelaine (DHARAMSALA)

back to top