EN · FR · DE
 

Film: "Le sourire du serpent" en présence du réalisateur Mama Keïta

.

Info   Entrée: 6€; Métro U6-Rehberge. Dans le cadre de l'expososition "Devoir de mémoire"

.

Comme il se fait tard, Marion, qui se prostitue hors de la ville, décide de rejoindre le centre. Ses plans sont bouleversés par le meurtre de la conductrice du dernier bus de nuit qui n'arrive pas. Alors qu'elle fulmine, un homme d'une trentaine d'années, Adama, arrive pour le même bus. Ils sont piégés dans ce no man's land. Le danger tapit dans l'obscurité met leurs nerfs à rude épreuve. Ils s'affrontent, se confrontent à leurs peurs, puis se lient peu à peu. Adama en situation irrégulière, serait-il l'assassin ?…

Le réalisateur: Mama Keïta
Né le 06 août 1956, à Dakar (Sénégal), sous le nom de Mamadou Keïta, Mama Keïta tiens les nationalités française et guinéenne. Sa mère est vietnamienne, son père guinéen. Après des études de droit à l'Université de Paris-I, il devient scénariste. Il débute sa carrière de réalisateur en 1981 et tourne 5 court métrages puis, en 1990 Ragazzi et Le 11ème commandement en 1997. En 1998, il réalise le documentaire David Achkar, une étoile filante, un hommage à son ami réalisateur mêlant archives, textes et photos. Son film, Le fleuve, est né d'un projet originel de David Achkar. En 2006, il signe Le Sourire du Serpent, en compétition au FESPACO 2007. En 2009, il sort L'Absence, sélectionné au Festival de Rotterdam (Hollande) et dans la compétition officielle du Fespaco 2009 (Burkina Faso) où il reçoit le prix du scénario.

Filmographie
Le cafard (1981, short), L'oriental (1982, short), Opus 1 (1985, short), Waps (1988, short), Ragazzi (1991), Nuit blanche (1993, short), Le 11ème commandement (1997), David Achkar, une étoile filante (1998, short), Le fleuve (2002), Sur la route du fleuve (2004, doc), Le transfert (2004, short), Le sourire du serpent (2007), L'absence/The Absence (2009)

Le sourire du serpent
R: Mama Keïta
Avec: Mouss Diouf, Valentina Sauca, Joe Sheridan

Le film est projeté dans le cadre de l'exposition "Devoir de mémoire - Die Pflicht, sich zu erinnern", 17.7. - 1.8.2015, Centre Français de Berlin.

Organisé par Sunugaal e.V. et AfricAvenir en coopération avec le Centre Français de Berlin.

Avec le soutien de Landesstelle für Entwicklungszusammenarbeit (LEZ) et Stiftung Umverteilen.

back to top