EN · FR · DE
 

Dak'Art Voyage 2018

.

.

Objectif du voyage

DAKAR BIENNALE 2018

AfricAvenir organise à nouveau  un voyage à Dakar dans le cadre du festival Dak’Art - un des plus grands évènements culturels et artistiques d´Afrique - qui se déroulera ce printemps-ci (fin avril-début mai 2018). Ce voyage permettra aux participant*es de s´initier aux différents arts présentés et de rencontrer à diverses occasions des artistes*, des activistes*, des politicien*nes et des universitaires* locaux*. Les diverses expositions et performances offrent des possibilités d'interaction dans toute la ville où se rencontrent les acteurs* du festival. Pour la quatrième fois, AfricAvenir propose de s´éduquer à l'art, la culture, l'histoire et les développements sociaux de ce pays d'Afrique de l'Ouest à travers des visites de musées, de la ville et de concerts. Tout aussi important qu´inhabituel, nous attachons autant d'importance aux visites culturelles qu'au contact individuel avec les Dakarois*es - les habitant*es de Dakar: les rencontres  et le dialogue sont des moments privilégiés que nous voulons mettre en avant. Ainsi, par exemple, les repas ne sont pas seulement pris dans des restaurants, mais aussi dans des ménages de familles sénégalaises - des rencontres inoubliables qui vous donneront un aperçu de la vie quotidienne.

Ce projet de voyage est né cette année sous l'impulsion de Philip Kojo Metz, qui coordonne également un projet artistique et culturel au Sénégal avec Gérard Chenet – artiste aux multiples facettes né en Haïti. Philip Metz est un artiste conceptuel qui traite des thèmes de l'identité, de l'histoire et des relations entre les cultures contemporaines. Il a étudié la photographie et les beaux-arts et est titulaire d'une maîtrise en beaux-arts (Académie de photographie 1994-1997, sculpture 1998-2005, Académie des beaux-arts). Parmi les différents lieux que vous découvrirez, vous aurez la chance d'entrer dans un petit paradis au sud de Dakar. Le projet de la maison d'art Sobo Bade - l'œuvre de Chenet - offre aux visiteurs* des expériences mémorables dans un environnement extraordinaire où se rencontrent des artistes* du monde entier. Le projet Sobo Bade combine différents arts et cultures et est donc cette année au cœur de notre voyage éducatif à Dakar comme l´incarnation de notre philosophie politique.

Modalités du voyage :

Le prix du voyage est  1500€ maximum par personne (pour un groupe de 5 personnes) et est réduit à 1 350 € (pour  un groupe de 10 personnes).

INCLUS DANS LE PRIX SONT:

• Documents de voyage (Reader avec toutes les informations nécessaires pour le voyage)

• Transfert à l´aéroport le 28 avril 2018 et le 08 mai 2018 à Dakar

• Hébergement en chambre individuelle dans une maison d'hôtes dans le centre de Dakar 50€/nuit

• demi-pension

• Guide touristique allemand sur place

• Traduction du programme officiel des rencontres locales

NON INCLUS DANS LE PRIX SONT:

• Prix du vol Berlin (possibilité de décoller d´un autre aéroport) - Dakar (600-700 Euro max)

• Programme culturel individuel tel que concerts, visites de musées etc. (L'équipe d'AfricAvenir fait de nombreuses suggestions sur place et considère que les participant*es au programme ont des gouts qui peuvent variés d´une personne à l´autre).

• Assurance maladie individuelle de voyage à l'étranger

• Si nécessaire : vaccinations

Si vous êtes intéressé*e, veuillez contacter info(at)africavenir.org et nous nous ferons un plaisir de vous inscrire sur la liste des participant*es (le payement doit être versé avant le 20 mars sur le compte de AfricAvenir)

"En fait, un peu moins de deux semaines ne suffisent pas pour visiter une biennale d'art, avoir une idée claire de la métropole sénégalaise de Dakar et connaître des régions encore plus reculées du Sénégal. Cependant le voyage organisé et réalisé par AfricAvenir a pu tenir ses promesses et en être capable. Le guide, à la fois compétent, parfaitement organisé et étonnamment- néanmoins - très détendu, a rendu ce voyage en Afrique occidentale inoubliable, mais aussi les rencontres avec la population locale, que l'on n'aurait jamais pu rencontrer seul*es dans un si court laps de temps. Une expérience qui durera longtemps’’ (E. Apraku, Teilnehmerin 2014)

back to top