EN · FR · DE
 

Nest of Stones: Kenyan Narratives in Verse – Lecture avec Wanjohi Wa Makokha

Le vendredi, 6 mai à 19h AfricAvenir vous invite à une lecture de l'auteur et chercheur en littérature Wanjohi Wa Makokha. Dans la Galerie Listros il présentera son recueil de poèmes Nest of Stones: Kenyan Narratives in Verse qui est écrit en Anglais et ensuite il y aura la possibilité de discuter de la situation au Kenia après les élections présidentielles des années 2007/08.

„No poet is an island. We exist in our work because poetry itself and other poets, past, present and future, exist.“ Au moyen de cette citation, l'auteur décrit l’essence de son œuvre: le rapport de sa poésie aux autres auteurs et à la réalité kenyane. Comme beaucoup d'autres auteurs kenyans, Wa Makokha traite et annote dans ses poèmes l'actualité pour qu'ils reçoivent aussi une importance historique et qu'ils deviennent scripteur de sa propre histoire.

Histoire actuelle du Kenya en vers
Le recueil de poèmes de Makokha Nest of Stones: Kenyan Narratives in Verse, édité par African Books Collective, prend entre autres pour sujet les émeutes dues aux élections présidentielles qui bouleversent le Kenya jusqu'aujourd'hui. Le parti oppositionnel avait remis en question la réélection de l'ancien président Mwai Kibaki à cause d'une manipulation supposée. Les émeutes ont fait beaucoup de morts. Wa Makokha prend l'inutile effusion de sang pour sujet de ses poèmes et dessine une image très impressionnante de cette époque mouvementée. D'une façon nette et sans avoir idéalisé la réalité, ses vers transforment un sujet kenyan en une philosophie universelle. Il nous montre que des concepts de la communauté humaine, de la nation et l'expérience d'un clivage „éthique“ et politique ne sont pas que des problématiques africaines. À cause des derniers événements au nord du continent, l'Afrique se trouve aujourd’hui au centre de l'attention mondiale. Mais les nouvelles de la Libye, l'Égypte et la Tunisie ne représentent pas seulement un éveil : ils nous font aussi réfléchir sur la responsabilité politique de l'Occident et sur la question d'une communauté humaine transnationale.  

Avec sa poésie politique Wa Makokha veut se rapprocher un peu plus d'un monde humain et d'une solidarité mutuelle. Ainsi la poésie n'est pas „seulement“ de l'art pour Wa Makokha mais il veut aussi contribuer à ce qu’un le rêve d'un monde meilleur devienne réalité.

Échos de la presse
„La poésie est le genre littéraire qui est le mieux approprié pour exprimer de la peine et l'espoir dans des moments de crise.“ Kenya 360

„Wa Makokha écrit de la poésie comme de l'architecture, comme des sculptures, comme un engagement visuel et structurel (…) En lisant ce livre, on entre dans une galerie de mots.“ Shailja Patel, auteure kenyane et activiste sociale

„Les vers de Makokha chuchotent, parlent, hurlent, pleurent et rigolent en même temps. Ils t'emmènent dans leur histoire, leur peine, leur silence, leur bruit. Ils t'embêtent avec leur Kiswahili urbain qui est aussi familier aux poètes ; ils te jettent au bout de la réflexion et ils te récupèrent sur leur clarté. Au fond ils sont beaux.“ Dr. Susan N. Kiguli, poète ougandaise, dans 'The African Saga' (1998)

„Les vers dans „Nest of Stones“ forment une file, une chaîne parodiante, moquante et asticotante qui propose très subtile une alternative dimension éthique. Ils sont énergétiques, poétiques et saisissants. La voix du poète est en même temps mystique et révélateur; il pose des questions sans être carré où condescendant. Dans ce livre Wa Makokha politise la poésie de la mémoire pour dépasser une actualité pitoyable et douloureux qui ne peut que produire encore de la peine.“ Prof. Ali Jimale Ahmed, poète somalien, dans „Fear is a Cow“ (2002)

„Une collection émouvante poétique et émotionnelle – du cœur d'un jeune kenyan passionné avec une voix africaine authentique. Il réfléchit sur la rugosité de l'ère du PEV et il nous force de regarder dans le miroir.“ Sandra Mushi, poète tanzanienne, dans „Rhythm of my Rhymes“ (2007)

L'auteur
Le poète Justus Kizito Siboe Makokha né en 1979 publie des textes poétiques sous son pseudonyme Wanjohi Wa Makokha ; il travaille aussi comme chercheur en littérature, actuellement à l'Institut für englische Philologie de la Freie Universität Berlin. Il y fait des recherches et enseigne de la littérature anglaise en Asie et en Afrique. En 2010 il a publié avec d'autres chercheurs la collection d'essais Tales, Tellers and Tale- Making: Critical Studies on literary stylistics and narrative styles in contemporary African Literature. Cette collection a pour sujet les différents genres et courants littéraires en Afrique et analyse des œuvres d’auteurs africains connus afin de les prendre comme exemple.

back to top