EN · FR · DE
 

AfricAvenir Douala et Le Messager commémorent 130 ans de résistance anticoloniale au Cameroun

Kum'a Ndumbe III au mausolée de Lock Priso

La résistance anticoloniale au Cameroun n’a pas commencé avec Rudolf Duala Manga Bell en 1914, comme il est souvent dit et écrit, mais avec Kum’a Mbape (Lock Priso) en août 1884. Lock Priso a donc mené la résistance du début de l’occupant colonial jusqu’au départ des Allemands du territoire camerounais. Le télégramme de protestation des rois duala contre l’expropriation adressé au chancelier allemand Bethmann Holweg par les rois duala le 24 novembre 1913 porte les signatures « Bell, Akwa, Deido, Kum’a Mbape ». En 2014, cela fera 130 ans que Lock Priso aura réclamé le maintien de l’indépendance de son territoire comme base pour la paix et le développement.

En commémoration de ces 130 ans, les Editions AfricAvenir/Exchange & Dialogue en collaboration avec le quotidien Le Messager mettent à la disposition du public, au fur et à mesure pendant ce mois d’août, 8 extraits avec des documents jamais publiés en français du nouveau livre du Prince Kum’a Ndumbe III « PULL THAT FLAG DOWN - NO MAN BUY WE ! Premiers actes de résistance anti-coloniale et anti-apartheid au Cameroun - De Lock Priso (Kum’a Mbape), Mpondo Akwa à Rudolf Duala Manga Bell 1884-1916 - Documents Inédits. » Sortie en librairie: novembre 2014. Réservez votre exemplaire à: order(at)exchange-dialogue.com

View the Project Page

back to top