EN · FR · DE
 

Interview avec Dr. Boniface Mabanza: Bien vivre ne peut être qu’un objectif collectif ! – des OMD aux ODD. Exigences et réalités du discours sur le développement mondial du point de vue de la société civile africaine

Boniface Mabanza; CC BY-NC 3.0 DE: D.Koßmann

Boniface Mabanza, spécialiste en politique du développement, revient sur la critique des objectifs du millénaire pour le développement (OMD) qui ont échoué pour des raisons structurelles. Il évoque également les flagrantes oppositions entre les objectifs de développement et les autres secteurs politiques, par exemple à l’échelle européenne. Il explique pourquoi  l’inégalité ne peut être éradiquée que par une transformation fondamentale venant « d’en bas » et démontre pourquoi notre société doit faire profit de la marge de manœuvre dont elle dispose pour aller vers le changement.

Dr. Boniface Mabanza est coordinateur de la KASA (Kirchlichen Arbeitsstelle Südliches Afrika) à Heidelberg, la division religieuse de l’Afrique du sud qui effectue un travail de lobbying ainsi que des campagnes pour la justice socioéconomique en Afrique du sud. Il a enseigné jusqu’en 2013 la politique du développement à l’Akademie für Internationale Zusammenarbeit der GIZ à Bad Honnef, une académie centrée sur la coopération internationale. Boniface Mabanza a publié de nombreux articles et ouvrages, tels que «Gerechtigkeit kann es nur für alle geben. Eine Globalisierungskritik aus afrikanischer Perspektive » (Il y aura de l’égalité pour tous. Une critique de la mondialisation d’une perspective africaine) en 2009. En tant que collaborateur du forum Eine-Welt à Münster, il a dirigé une campagne sur les défis des OMD pour les communes.

Cette interview a été réalisée dans le cadre du projet « Perspectives africaines sur les défis mondiaux dans le cadre du processus d'agenda post-2015 » organisé par AfricAvenir e.V. en 2014/2015.

Vous pouvez trouver ici la page web du projet

Avec l’aimable soutien de la Landesstelle für Entwicklungszusammenarbeit (LEZ) et d‘Engagement Global.

back to top