L'affaire et Sankara et son volet international conférence de presse à Ouagadougou le 7 mars 2015

Profitant du FESPACO (festival panafricain du cinéma de Ouagadougou), afin de sensibiliser la pression internationale et la presse locale, le réseau international "Justice pour Sankara, justice pour l'Afrique" en collaboration avec le balai citoyen et Alexandre Sankara, député du conseil national de la transition du l'UNIR/PS, Union pour la renaissance, parti sankariste,représentée par Germaine Pitroipa, afin de souligner les aspects internationaux de l'affaire Sankara.



Les artistes Smockey, rappeur très connu au Burkina, et Balufu Bakupa Kanyda, l'un des cinéastes africains le plus important de sa génération ont participé à la conférence de presse. Bruno Jaffré représentait le réseau international "Justice pour Sankara justice pour l'Afrique"

Plusieurs témoignages, en effet (voir notamment https://www.youtube.com/watch?v=4GAxb... et les retranscriptions à www.thomassankara.net/spip.php..., affirment que l'assassinat de Thomas Sankara a été organisé par un complot international.

Cette conférence de presse avait aussi pour objectif d'annoncer que des députés du Conseil National de la Transition s’apprêtaient à envoyer un courrier à leurs collègues députés du parlement français pour leur demander de mettre à l'ordre du jour, la demande d'enquête parlementaire sur l'assassinat de Thomas Sankara, déposés par deux fois déjà par les députés Verts et ceux du Front de gauche (voir à thomassankara.net/spip.php., la conférence de presse à l'assemblée nationale du 13 février 2013).

Ce film a été réalisé par Frédérique Lagny. Nous la remercions très chaleureusement.

© Copyright AfricAvenir 2014