EN · FR · DE
 

Entretien avec Aziz Salmone Fall – Forum Social Africain à Dakar 2014

Dans cette vidéo, Aziz Fall évoque l’aide au développement attribuée aux pays Africains dans le cadre des Objectifs du Millénaire pour le Développement. Il revient sur la définition économiste du développement, définition qu’il considère problématique. Dans un système capitalise, explique Aziz Fall, le développement sert aux intérêts du marché mais se fait au détriment des rapports sociaux et de l’environnement. Le développement durable ne peut fonctionner s’il reste soumis à un mode de production et de consommation qui reste problématique.
Aziz Fall évoque ensuite le rôle de l’intellectuel africain, qui selon lui doit être enraciné dans les valeurs de son peuple. Il explique comment ceux qui se dirigent vers la voie des aspirations populaires sont marginalisés et censurés par les tenants de l’impérialisme qui se dressent contre le changement. Le savoir, explique Aziz Fall, est la véritable arme des Africains contre un dispositif politique qui préfère répondre aux besoins du capital. Le politologue panafricaniste appel ainsi les Africains à apprendre plusieurs disciplines pour changer leur quotidien et celui des autres autour d’eux.



L’entretien avec Aziz Fall a été réalisé par AfricAvenir International e.V. dans le cadre du projet « Perspectives Africaines sur les défis globaux dans le contexte de l’agenda post-2015 » organisé par AfricAvenir en 2014/2015.

Il a eu lieu lors de la quatrième édition du Forum Social Africain à Dakar du 15 au 19 octobre 2014, avec pour thème central « Crises, guerres et interventions militaires extérieures pour le contrôle des ressources : Quelles réponses des mouvements sociaux Africains ? » Aziz Fall y a tenu deux conférences, sur Sankara et l’aide au développement vue d’une perspective africaine.

Pour plus d’informations sur le projet, visitez notre site web.

Pour plus d’informations sur le Forum Social Africain 2014.


Aziz Salmone Fall

Aziz Salmone Fall est un conférencier et politologue internationaliste d’origine sénégalaise et égyptienne. Il enseigne les sciences politiques, l'anthropologie, les relations internationales et le développement international à l’université McGill et à l'Université du Québec à Montréal, Canada. Il se définit comme panafricaniste international et a ainsi développé le concept du « panafricentrage ». Ses parents, Professeur Fawzia Abdel Aziz Mohamed et Salmone Fall, étaient tous deux des panafricains engagés et renommés ; ils ont notamment aidé la famille de Patrice Lumumba à s'enfuir en Égypte après son meurtre. Ancien coordonnateur du Réseau Québécois contre l’Apartheid, Aziz Fall est aujourd'hui président de la fondation Aubin et du Centre de recherche progressiste Ryerson, co-fondateur et co-coordinateur du mouvement des assises de la gauche  MAG au Sénégal, ainsi que fondateur et membre du GRILA (le groupe de recherche et d'initiative pour la libération de l'Afrique) dans lequel il coordonne, avec un collectif de 21 avocat(e)s et divers organismes, la première campagne internationale africaine contre l'impunité ­ l'affaire du Président Thomas Sankara. Dans la résolution de la crise au Burundi, il a formulé à Genève le plan de la première force d’interposition africaine Africa Pax. Aziz Fall est l’auteur de plusieurs écrits spécialisés, dont la critique annotée des 200 points du NEPAD.

Plus d’informations sur: www.grila.org & www.azizfall.com

Avec l´aimable soutien de la Landesstelle für Entwicklungszusammenarbeit (LEZ) et d’Engagement Global.

back to top