AfricAvenir International e.V.

La section allemande d’AfricAvenir est née du travail international de la Fondation AfricAvenir International à Douala au Cameroun. D’abord organisée par un groupe d’étudiant-e-s de l’Institut de Sciences Politiques à l’Université Libre de Berlin, elle est inscrite en janvier 2004 au registre des associations sous le nom d’AfricAvenir International e.V. et devient ainsi une véritable association d’intérêt général indépendante des pouvoirs politiques.

Notre Vision

AfricAvenir se fait le porte-parole d'une Afrique fière, paisible et prospère dans un ordre mondial équitable. Nous prônons la cohabitation entre tous les êtres humains, une cohabitation dénuée de toute idéologie et de tout acte colonialiste ou raciste, et de toute structure de domination qui émane de telles conceptions. Nous soutenons les valeurs panafricaines de la Renaissance Africaine. Nous œuvrons pour une Europe acceptant ses responsabilités passées et présentes, et disposée à mener un véritable travail de mémoire. Nous récusons l'injustice et nous prônons la réconciliation.

Notre Mission: Travail de mémoire - Reconnaissance - Échanges

AfricAvenir International e.V. crée des espaces afin de permettre la production et la transmission de savoirs africains et diasporiques. La base de notre travail réside dans la mise en œuvre d'une prise de conscience et d'un changement de perspective selon les conceptions du « Critical Whiteness ». Nous offrons une palette d’évènements interdisciplinaires dans les domaines de l’éducation culturelle et politique.

Travail de mémoire

Nous nous engageons pour un travail de mémoire (auto-)critique sur l'histoire européo-africaine, pour le dépassement des structures actuelles de domination, et combattons activement les comportements (néo-)coloniaux dans tous les domaines, qu'ils soient politiques, économiques, sociaux ou culturels. Nous créons des espaces publiques pour rendre possible un large et profond travail de mémoire sur le passé ainsi que sur le présent colonial et impérial de l'Europe. Notre démarche est celle d'une politique de réconciliation franche et solidaire qui dénonce les injustices et qui a pour objectif la réparation de ces injustices. Notre but est de corriger la forme prise par les relations entre l’Europe et l'Afrique de sorte que les Africains du continent et de la diaspora puissent se développer de manière endogène dans tous les domaines, et de faire en sorte que les populations d'Afrique bénéficient en priorité des richesses du continent.

Reconnaissance

Nous contribuons à la Renaissance du continent africain. Cela implique que nous soutenons les sociétés africaines dans leurs efforts de développer leurs propres modèles de gouvernance et de société sur la base de leurs traditions, valeurs et expériences historiques, des modèles susceptibles de contribuer au bien-être de la grande majorité des sociétés africaines et de sa diaspora. L'évolution de l'Afrique a trop longtemps été décidée de l'extérieur. Afin de contrer cette „expertise blanche“ dominante, qui ne fait que reproduire les structures de domination paternalistes et (néo-)colonialistes que nous combattons, nous donnons la parole, de manière systématique et conséquente, à des scientifiques, des activistes, des artistes et des créateurs africain(e)s et issu(e)s de la diaspora, et mettons leurs perspectives au cœur de nos débats. Notre but est de faire en sorte qu'une coopération solidaire se développe, une coopération qui respecte et défend les priorités des populations, en Afrique et dans sa diaspora.

Échanges

Le dialogue interculturel, la coopération et les échanges directs représentent pour nous à la fois le but et la voie à suivre pour atteindre ce but. Ceux-ci ne doivent pas être à sens unique : écouter, reconnaître et surtout apprendre des positions africaines sont les fondements de notre travail. Ainsi, nous nous efforçons de soutenir un résautage approfondi entre les populations, organisations et institutions d'Afrique, de la diaspora africaine et d’Europe. AfricAvenir International et ses différentes sections sont à l'image d'une telle interconnexion, et font partie d'un réseau de plus en plus large de partenaires et de collaborateurs. Grâce à une palette d'évènements variés – tels que des expositions, des performances, des projections de films, des conférences et des forums de dialogue, nous mettons à disposition diverses plateformes d'apprentissage, propices aux échanges et à la mise en réseau, qui invitent les publics à apprendre grâce aux perspectives africaines et à celles de la diaspora.

Affiliation Allemagne

AfricAvenir International e.V. est une association indépendante, à but non-lucratif, dont le siège allemand est à Berlin.

Vous pouvez choisir entre une affiliation ordinaire et une affiliation de membre bienfaîteur/donateur:

  • La cotisation annuelle des membres ordinaires s'élève à au moins 50 € pour les personnes physiques et morales. Les élèves, étudiants et les personnes à faibles revenus sont appelées à cotiser au moins 20 € par an. Nous apprécions des cotisations plus élevées. (Prière de remplir le formulaire et d'y indiquer votre choix de cotisation!)
  • La cotisation annuelle des membres bienfaîteurs/donateurs s'élève à au moins 150 € pour les personnes physiques et à 200 € pour les personnes morales. Vous recevrez une carte membre qui vous donnera accès libre à tous les évènements organisés par AfricAvenir International e.V. Ici aussi, nous apprécions les cotisations plus élevées. (Prière de remplir le formulaire et d'y indiquer votre choix de cotisation!) Les membres bienfaîteurs/donateurs n'ont pas de droit de vote au sein de l'association.

Prière d'imprimer, de remplir et de signer le formulaire d'affiliation et de l'envoyer par fax, email (document scanné en attche) ou par la poste (vous trouverez nos coordonnées dans le formulaire)

ACTION SPECIALE: Chaque nouveau membre est actuellement acceuilli avec notre publication "50 Jahre Un-Abhängigkeiten - eine (Selbst)kritische Bilanz" (Ebook / uniquement en allemand) comme cadeau de bienvenue!!

Pour plus d'information, prière de nous contacter: info(at)africavenir.org, Tel: 0049 (0)30-26934764, portable: 0049 (0)1577-5364539.

Téléchargement de formulaire:

Équipe & Structure

Composé d'environ 100 membres, AfricAvenir reste parmis les petites associations non-gouvernementales en Allemagne. Par contre, en ce qui concerne nos activités, notre visibilité ou notre budget annuel, qui entretemps se situe entre 80.000 et 100.000 € (subventions publiques, dons et autres recettes), nous ne pouvons depuis longtemps plus être considéré comme "petits". Ceci est possible grâce a une unité directive très opérative, constituée d'un comité directeur (volontaires) et de coordinateurs/coordinatrices de projets employés, aidés par au plus deux stagiaires et de nombreux membres actifs, se réunissant toutes les deux semaines.

Ibou Diop

Né à Sagatta (Sénégal), Ibou Coulibaly Diop fait des études de philologie francaise et d'allemand comme langue étrangère (Deutsch als Fremdsprache) à la Technische Universität Berlin (Université Technologique de Berlin). Depuis 2011 il est président de l'association Sunugaal e.V., une union des sénégalais(e) vivant à Berlin, ainsi que co-fondateur de Offene Tür e.V. Depuis qu'il est à l'ecole, il s'engage pour les échanges culturels et a été actif dans un grand nombre d'associations au Sénégal et en Allemagne. En tant que président de Sunugaal il est depuis plusieurs années en contact avec AfricAvenir à l'occasion de projet communs (projection de films, concert Didier Awadi, etc...). Depuis 2014, il est devenu membre et a immédiatement été élu dans le comité directeur.

Christel Gbaguidi (Observateur)

Gbenakpon E. Christel Gbaguidi est un Comédien professionnel international et Pédagogue du Théâtre (Master of Art). Il est aussi Metteur en scène, Expert en Management Culturel et Artistique, en Politique Culturelle et Développement et Fondateur et Président de l´Organisation socioculturelle béninoise les Arts Vagabonds Rézo Afrik Bénin créée en 2001. Après deux années d´Etude en Droit à l´Université d´Abomey Calavi (U.A.C) au Benin, il a poursuivi ses études en Arts Dramatiques à l´Ecole internationale du Théâtre du Bénin (EITB) de Alougbine Dine et sort avec son Diplôme Supérieur d’Aptitude Professionnelle en Arts de spectacles Vivants (DSAP). Ensuite il a fait un Stage de Professionnalisation au Centre de Formation et de Recherche en Arts Vivants (CFRAV) de Jean Pierre Guingane au Burkina Faso. Après neuf ans de Métiers en tant que Comédien professionnel, Pédagogue du Théâtre, Chercheur, Administrateur, Initiateur et Directeur de divers Projets Artistique et socioculturels tant au plan national qu'au plan International et liant Politique, Société et Arts, il obtint une Bourse de la DAAD pour faire des Etudes en Pédagogie du Théâtre à l´Université des Arts de Berlin en Allemagne (UdK) et en sort avec son Master of Art (M.A.). Christel est membre d'AfricAvenir depuis 2013 et membre du Bureau Exécutif depuis juillet 2014.

Mareike Heller (Observatrice)

Après un séjour en Afrique du Sud, Mareike Heller fait des études de sociologie à Berlin et à Paris. Son travail académique se consacre à l'influence de l'histoire coloniale sur les sociétés européennes, l'anti-racisme, la migration et les mouvements postcoloniaux en Europe. Après avoir fait un stage au sein d'AfricAvenir à Berlin, elle est devenue membre en 2011 et depuis 2013 elle est observatrice au comité directeur et coordine le projet „Dekoloniale Enwände gegen das Humboldt-Forum“(„Objections décoloniales contre le Humboldt-Forum“).

Lawrence Oduro-Sarpong

Lawrence Oduro-Sarpong, né au Ghana où il a grandit, vit à Berlin depuis 1992 et a fait des études d'allemand comme langue étrangère (Deutsch als Fremdsprache). Il a effectué plusieurs formations professionelles diverses, entre autre une formation de médiation, „Managing Diversity“, Change Management & Leadership, Anti-Bias (désapprendre la discrimination) et la modération de groupes et conflits d'après Arnold Mindell. Il travaille depuis plusieurs années comme expert pour des questions de compétence interculturelle et de diversité, de management de conflits et Critical Whiteness. Il est depuis 2008 membre actif d'AfricAvenir et depuis 2012 membre du comité directeur.

Nicolai Röschert (Vice-Président)

Nicolai Röschert a fait des études de sciences politiques à Berlin et à Paris, entre autre chez Prof. Kum'a Ndumbe III., le fondateur d'AfricAvenir, dont il est membre depuis 2005. Après ses études il a travaillé comme spécialiste de dévéloppement du DED (aujourd'hui GIZ, société allemande pour la coopération internationale) dans le domaine de la promotion de la démocratie et de la société civile au Bénin. Depuis 2010, Nicolai représente la section allemande d'AfricAvenir en tant que vice-président. Il travaille à plein-temps en tant que conseiller politique avec un accent sur l'Afrique pour un député du Bundestag dans la commission pour la collaboration et le développement scientifique, ainsi qu'en tant formateur et expert dans le domaine de la collaboration et du développement. Le sujet central de son travail chez AfricAvenir est le thème de „voies alternatives de développement“ (projet sur les „Mouvements sociaux en Afrique" (2011), "Thomas Sankara" (depuis 2012) et „Paradoxes de la durabilité“ (2012/13), Post-2015-Agenda (2014/15)).

Jörg Rüdiger (Observateur)

Jörg Rüdiger, membre d'AfricAvenir depuis 2012, observateur au comité directeur, a des années d'éxpérience internationale dans la planification et la mise en œuvre de projet d'énergie decentralisée et régénérative ainsi que dans la collaboration pour le développement entra autre au Burkina Faso. Dans le cadre d'AfricAvenir il met à disposition son savoir autour des questions de l'environnement, des ressources naturelles et du développement durable ainsi que dans le travail interculturel. Il est également l'interlocuteur pour toute question informatique.

Stefan Skupien

Après un stage au Kenia, Stefan Skupien devint membre d'AfricAvenir en 2005. Depuis il s'est engagé dans le cadre de nombreux projets de l'association et s'est aussi spécialisé sur l'Afrique lors de ses études de politologie, sociologie et philosophie qui débouchèrent dans une thèse de doctorat au sujet des processus constitutionnels en Afrique de l'Ouest dans laquelle il étudie l'interprétation ambivalente des concepts de constitution et droit particulièrement dans le discours ghanéen. Inspiré par les projets et spécialement par les invités d'AfricAvenir ainsi que par son expérience d'enseignement, Stefan veut améliorer la relation entre les universités et AfricAvenir. Il est depuis 2013 membre du comité directeur.

Judith Strohm (Trésorière)

Judith Strohm fait des études de politologie à Berlin, Paris et au Québec. Depuis 2006, elle fait partie du comité directeur d'AfricAvenir dans différentes positions. De 2010 à 2011 elle construit la structure de base du bureau de l'association en tant que Directrice exécutive et depuis 2012, elle est la trésorière. „L'engagement chez AfricAvenir me permet de connaitre les thèmes politiques actuels à partir d'une autre perspective. Cela ne se passe pas en théorie, mais en pratique à travers le contact direct avec nos invités venus de domaines scientifiques, artistiques ou civiques. Ses rencontres sont extrêmement enrichissantes, instructives et inspirantes“ dit-elle. Judith travaille à plein-temps à la „Deutschen Kinder-und Jugendstiftung“ (DKJS, fondation allemande des enfants et des jeunes).

Eric Van Grasdorff (Président)

Né à Dakar au Sénégal où il a grandit, Eric Van Grasdorff fait des études de sciences politiques à la Freie Universität Berlin (Université Libre de Berlin). C'est là qu'il rencontre le Prof. Kum'a Ndumbe III., le fondateur d'AfricAvenir, en 2000. Immédiatement convaincu par la mission et l'idée de l'ONG, il est l'un des co-fondateurs de la section allemande d'AfricAvenir et depuis son président. Il a travaillé à la fondation Heinrich Böll (Heinrich-Böll-Stiftung) et à Oxfam et est aujourd'hui gestionnaire de projet à l'ambassade d'Afrique du Sud à Berlin. Eric à publié son projet de fin d'études „African Renaissance and Discourse Ownership in the Information Age“ ainsi qu'édité plusieurs publications d'AfricAvenir, entre autre „200 Years later...“(2008), „50 Jahre afrikanische Un-Abhängigkeiten“ (2010), „Widerstand, Revolutionen, Renaissance“.

Internship & Voluntary Year within AfricAvenir in Berlin

Through educational and cultural projects, events and publications AfricAvenir advocates the creation of structures which allow an equal partnership between Africa and Europe. In this context, AfricAvenir offers (unfortunately unpaid!) internships in the field of cultural / project management. An internship at AfricAvenir provides an introduction to the versatile everyday life of a progressive NGO with a diverse and dedicated team.

AfricAvenir operates through a very active operational unit comprising a (voluntary) managing board and vocational project coordinators. Interns are entrusted a responsible part of the daily (office) work of the association: they support the coordinators in the conception and execution of cultural and educational events, take care of our guests and speakers, help with the content management of our website and get an insight into the administration of an NGO. Though the AfricAvenir Board legally acts as the employer, interns are coached and supervised by our project coordinators.

The minimum duration of an internship is three (3) months and the minimum working hours are 20 hours/week. 

Required Skills

Duties

© Copyright AfricAvenir 2014