EN · FR · DE
 
Book

Kum'a Ndumbe III: Nouvelles Interdites

.

Price: 14.90 EUR

.

Pourquoi Nouvelles Interdites ? Parce que la vérité est nécessaire à la démarche historique de notre peuple. A l’heure des grands affrontements sur le continent africain, des complots et des trahisons, à l’heure des marchandages sordides de certains gouvernants avec des puissances étrangères fossoyeurs de l’Afrique, à l’heure des répressions barbares perpétrées par des Africains contre des Africains, du muselage de nos peuples, de la désintégration galopante de nos sociétés, l’homme d’Afrique se doit de crier tout haut la vérité sur les bouleversements qui affectent son continent. C’est son devoir le plus absolu. Mais justement, sous nos cieux, l’index frappe la vérité comme la foudre s’abat sur l’arbre. C’est pourquoi dans nos contrées, on peut parler de tout, vraiment de tout, sauf de ce qui nous concerne. Les médias diffuseront des informations sur le monde, raconteront des contes et histoires des temps, mais couvriront d’un silence sanglant les NOUVELLES DE NOTRE TEMPS, NOUVELLES INTERDITES.

Le rôle de l’écrivain consiste-t-il à se taire ? Doit-il s’atteler à abreuver de louanges, tel un griot appointé, un monarque usurpateur jamais plébiscité par son peuple ? Ou alors, le dos tourné au présent, le passé offre-t-il le seul champ d’expression possible ? Si l’on est écrivain de son époque, soyons écrivains de notre temps. Si nous voulons contribuer à l’évolution de notre continent, considérons l’Afrique comme ce moule dans lequel nous devons nous fondre. Si nous voulons suivre le cours de l’histoire, penchons-nous sur les palpitations de nos peuples et soyons-en les haut-parleurs. C’est pourquoi il n’est point besoin d’inventer des histoires. Les souffrances de nos populations, ses tristesses, ses joies et ses fêtes nous livrent une matière suffisamment dense pour en extraire les nouvelles de notre temps.

Le Prince Kum'a Ndumbe III a rédigé ces nouvelles interdites entre 1970-1975, donc il y a 40 ans. Elles furent publiées pour la première fois en France, en 1978. En les relisant, on a l'impression qu'elles ont été écrites ce matin d'avril 2011. L'auteur a été Président des Ecrivains du Cameroun et Vice-Président des Ecrivains d'Afrique Centrale de 1981 à 1991. Historien, germaniste et politologue, ce professeur des Universités en France, au Cameroun et en Allemagne est aussi dramaturge, romancier, poète et écrit en duala, en français, en allemand et parfois en anglais.

back to top